Vote contre le texte sur les « fake News »

Le 06 juillet 2018 |

8ECC0383-9A4D-4C12-BB22-6EA85F564C7A3E902316-3123-4C80-AD17-1DE30D41D283643992DF-706C-4960-9F44-DDC617E8E2EC

La proposition de loi relative à la lutte contre les fausses informations est directement inspirée de l’épisode qui a opposé Emmanuel Macron au site Russia Today et à Sputnik pendant la campagne de l’élection présidentielle et qu’il a accusé d’être des « organes d’influence et de propagande ». Ce texte personnel du Président de la République reste très ambigu :
1/ La proposition de loi envoie des signaux contradictoires aux plateformes sans assumer vraiment le fait de leur demander de prendre leurs responsabilités.
2/ Le texte reste muet sur le cœur du problème : l’utilisation des robots / algorithmes par les plateformes. Le fact-checking développé par certains médias va dans le bon sens, mais il faut aussi travailler sur la manière dont les plateformes jouent avec la viralité.
3/ Rien ne dit que les difficultés d’application de la loi actuelle (notamment le délit de fausse nouvelle à l’article 27 de la loi de 1881) seront levées par cette proposition de loi, car les fausses nouvelles peuvent être répandues par des simples individus ou groupes d’individus sur les réseaux sociaux qui ne sont pas visés par la PPL.
Parce que ce texte est un simple symbole réalisé par et pour le Président de la République, qui ne résout pas du tout les enjeux actuels, j’ai voté CONTRE cette proposition de loi.