Bilan de fin d’année 2017 : un regard sur mon action depuis 6 mois

Le 22 décembre 2017 |

 

370BDC6B-33B6-4B64-BC5F-98EB827168E6

 

 

 

 

 

 

En cette fin d’année 2017, je souhaite faire un bilan de mon action depuis 6 mois, après ma réélection en juin 2017.
J’ai souhaité continuer à me mobiliser pour mon territoire, avec cet esprit de continuité que j’ai défendu pendant toute ma campagne. Sur le terrain, j’ai ainsi continué à m’engager pour la Haute-Savoie :

  • Soutien aux douaniers, et réunions sur le projet de fermeture des « Petites douanes » ;
  •  Défense et valorisation des frontaliers, avec notamment l’organisation d’une rencontre du Groupement transfrontalier européen (GTE) avec le Ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire ;
  • Défense de l’Hôtel de Police d’Annemasse, avec un courrier au Ministre de l’Intérieur Gérard COLLOMB lui demandant de sanctuariser les crédits pour sa construction ;
  • Mobilisation sur la situation des Maisons de retraites sur le territoire, via plusieurs courriers à la Ministre de la Santé Agnès BUZYN pour relayer les inquiétudes des professionnels.
  •  Défense du secteur du bâtiment et de l’artisanat Haut-Savoyard, et intervention lors d’une question au Gouvernement sur le manque de logements sociaux en Haute-Savoie.
  • Dépôt d’une proposition de loi de renforcer le cadre juridique de l’accueil des Gens du voyage, et organisation de réunions de travail au Ministère de l’Intérieur.
  • Mobilisation pour la réforme de l’orientation des étudiants, pour valoriser le mérite.
  • Soutien constant au développement de transports en commun et aux mesures de lutte contre la pollution.
  • Défense du budget alloué aux droits des femmes, pour empêcher sa baisse souhaitée par le Gouvernement, via des courriers et questions écrites;
  • Organisation de plusieurs réunions pour mettre en place une indemnité de résidence des fonctionnaires en Haute-Savoie.
  • Défense de la la Cour d’Appel de Chambéry maintien des Tribunaux de Grande Instance de Thonon-Les-Bains et de Bonneville,
  • Mobilisation lors du vote du budget 2018 pour le maintien du budget des Agences de l’eau, le maintien du Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE), la suppression de la hausse de la CSG, l’exonération de la CSG des seniors en maison de retraite, la revalorisation de la pension des anciens combattants …

A l’Assemblée, j’ai continué à être une élue présente, au travail, opérationnelle dès le lendemain de ma réélection.

Je souhaite travailler au service de l’intérêt général, pour mon pays.

J’ai donc voté certains textes de la majorité, par exemple les ordonnances travail, qui sont au service de notre économie ; je me suis fermement opposée à d’autres projets de loi, comme les textes budgétaires pour 2018, qui comportent une hausse de la CSG injuste pour les retraités et les frontaliers, et des mesures budgétaires insuffisantes.
J’ai continué à me spécialiser sur le thème du numérique, et j’ai été nommée au sein de la Commission supérieure du numérique et des postes.
Elue par mes collègues 1ère vice-présidente du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale, je suis devenue Présidente du groupe de travail chargé de préparer une réforme de l’Assemblée nationale sur le statut des députés.

Depuis ma réélection, en juin dernier, et la reprise des travaux de l’Assemblée, j’ai toujours été classée parmi les 150 premiers députés, sur 577 au total, pour mon assiduité en commission, mes interventions en commission et en séance publique et les questions posées tant écrites qu’orales.

44E3A1CA-6582-40A6-846B-665F8951A914
Voici ci-dessous un bilan chiffré de mon action depuis 6 mois :
• 18 semaines d’activité depuis l’ouverture de la session parlementaire ;
• 35 présences en commission sur les 6 derniers mois :
• 20 interventions en commission des affaires culturelles et de l’éducation sur les 6 derniers mois ;
• 17 interventions longues en hémicycle sur les 6 derniers mois ;
• 925 amendements signés sur les 6 derniers mois (parmi les 150 premiers députés sur 577), dont 37 amendements adoptés.
• 62 propositions de loi signées (parmi les 150 premiers députés sur 577);
• 6 propositions de loi écrites (parmi les 150 premiers députés sur 577);
• 24 questions écrites (parmi les 150 premiers députés sur 577) ;
• 1 question orale (parmi les 150 premiers députés sur 577).